Christian Nègre "Côte Catalane"
  • Christian Nègre "Côte Catalane"

Christian Nègre "Côte Catalane"

27,50 €

Texte : Bernard Rieu - Photos : Christian Nègre " Côte Catalane"

Editions Objectif Sud

175 pages

Quantité
Il n'y a pas assez de produits en stock.


Depuis un demi-siècle, la Côte Catalane connaît une mutation accélérée qui a profondément modifié son aspect. L'attrait du soleil et de la mer a provoqué l'afflux de vacanciers, mais aussi de nouveaux arrivants venus s'installer à demeure sur les communes du littoral méditerranéen, tandis que le tourisme balnéaire ravissait à l'agriculture la place de première activité économique du département. Ce phénomène a dépassé toutes les prévisions, bien qu'il ait été annoncé depuis longtemps par des futurologues qui, comparant les hommes à des tournesols, parlaient de "tropisme solaire". C'est par milliers que des résidences principales ou secondaires ont été édifiées, alors qu'étaient aussi créés des dizaines de campings et d'innombrables équipements de loisirs. Si en certains endroits le bétonnage a été considérable, par contre, de nombreux sites remarquables comme l'étang de Canet-Saint-Nazaire, les rochers de Porteils, l'embouchure du Tech, Paulilles...ont été "sauvés" et valorisés, le plus souvent après avoir été rachetés par le Conservatoire du littoral.

Une prise de conscience de la richesse de ces milieux a permis de préserver en grande partie l'évidente diversité de cette côte. Les plages de sable fin du Barcarès au Racou ne sont pas, comme on l'a longtemps cru, des espaces stériles entre la mer et les étangs de Salses-Leucate et de Canet-Saint-Nazaire. Ces derniers témoins du golfe marin de l'ère tertiaire, autrefois considérés comme des zones insalubres et répulsives, ont acquis leurs lettres de noblesse, tandis que les embouchures de trois fleuves côtiers, l'Agly, la Têt et le Tech viennent aussi enrichir cette biodiversité. De plus, le fond de la mer est souvent constitué par d'importants reliefs, les "canyons" qui sont les prolongements sous-marins des Pyrénées. Quant à la côte rocheuse, elle recèle de telles richesses naturelles, qu'on y a créé la réserve marine de Cerbère - Banyuls. En 1986, on n'y trouvait que 7 mérous alors qu'on en compte près de 400 aujourd'hui. Ce succès a poussé les pouvoirs publics à voir beaucoup plus grand et à concevoir un parc naturel marin s'étendant de Leucate à Cerbère, dont un arrêté ministériel doit officialiser l'existence dans le courant de 2011. Les spécialistes qui ont réalisé les études scientifiques pour bâtir le dossier y ont recensé près de 130 espèces différentes de poissons.

Cette diversité des paysages, n'est pas facile à appréhender, même pour les habitants du cru. Il faut parfois organiser de véritables affûts pour surprendre une belle lumière ou marcher longtemps pour parvenir à l'observatoire idéal d'où  la vue peut jouir d'échappées sur des paysages inattendus, devant lesquels on se trouve "dépaysé" tant ils font référence à des lointains. C'est pourquoi ce livre propose de découvrir cette Côte Catalane pas à pas, à travers des photos et des textes qui la racontent avec son histoire, géographie, ses aurores flamboyantes, ses plages, ses ports et ses rochers.